Partagez|

LIFE IS COLORFUUULL.

avatar
InvitéInvité
MessageSujet: LIFE IS COLORFUUULL. Lun 11 Nov - 18:26

THIS TIME BABY THE JOKE IS ON YOU ▲
NOM  → Lilibet
PRENOM  → Gwendolyn Lambda Cherry
SURNOM  → Gwen, la cruche (reservé à sa soeur. ee), toute sorte d'insultes (toujours la soeur. plz.), Lambda (la soeur. ENCORE.), Blue, Cherry et je vous laisse vous amuser ♥
NATIONALITE  → AMERIQUEEEE !
AGE  → 16 ans.
SEXE  → ...Travesti. NON MAIS SERIEUX. FILLE.
ORIENTATION  → Nulle ? ♥ *sort* Disons qu'elle se sent plus gênée par les hommes, donc supposons hétéro ♥ (elle fait la niaiiiise quad on la draaaaague, mais quand c'est une fiiiille, elle envoie directe sur le roooooses)
DATE DE NAISSANCE  → 25/10 à Houston~

AVATAR → Hatsune Miku des Vocaloids 8D

POUVOIR  →
Qui ne connait pas ce don SO AWESOME ? L'AWSOMANCE même ? Ouais, Gwen est télékinésiste. Un truc plutôt connu; mais comme il est écrit "POUVOIR" dans la fiche, et que je dois détailler, bah, j'vais détailler. On va faire un peu étymologie, ça vous dit ? ♥ Télékinésie se divise en deux parties : "-kinésie", du grec ancien κίνησις, kinésis ("mouvement") et du préfixe "télé" , du grec ancien τῆλε, tễle ("loin"). Ouais, la télékinésie permet d'effectuer un mouvement de loin. Attends... J'la refais.

La télékinésie, ou psychokinèse, donc, est la faculté métapsychique* de faire bouger des objets par la simple force de sa pensée, d'influer sur la matière. Ouais, en clair, elle regarde une chaise, elle peut la faire voler. Bien sûr, elle SURKIFFE son pouvoir qu'elle trouve TROP KWEL. Atta, faire bouger des trucs ytout, JUSTE par la pensée, c'est so awesome. Mais elle l'utilise JAMAIS. Ou si, pour des choses anodines : se brosser les dents, écrire au tableau... DES CHOSES ANODINES, OUAIS. Concrètement, elle l'utilise presque non stop et elle contrôle très très bien -je veux dire, heureusement que c'est un bisounours, ça ferait mal sinon. Les limites ? Y en a pas Disons qu'elle a l'absolue nécessité de regarder la chose sur laquelle elle veut imposer son emprise (objets, personne, tout y passe, cela va de soit ♥), et cette dernière ne peut être éloignée de plus de 50 mètres, ou éloigner de plus 50 mètres d'elle, qui correspond donc au périmètre sur lequel elle a une influence. De plus, elle ne peut soulever de charge lourde, son maximum étant à 70kg (ouais elle peut soulever des geeeens). Tant que cela ne dépasse pas ce poids, elle peut soulever plusieurs choses à la fois, mais avec énormément de difficulté; sauf si il s'agit de petits objets au poids négligeable. Après, cela à tendance à provoquer chez elle des mots de tête conséquent, et bien que cela ne se voit, jor, VRAIMENT PAS, elle a en effet des migraines chroniques, des chutes de tensions. Le pire ? Elle continue d'en abuser sans verogne, de son pouvoir.



*Wiki est ton ami /PAN/. En clair, l'étude des phénomènes paranormaux, pas très très kiffée par l'ensemble de la communauté scientifique. ♥ 'Fin, c'était un truc du XIXème. Maintenant, c'autre chose. 'Fin ça a un nom différent quoi. MAIS OSEF.
Oui, Wiki is MY BEST FRIEND.
YOU CAN PLAY ANY CHARACTER & YET BEING NOBODY JUST AS ONE MAY SMILE & SMILE & BE A VILLAIN

PHYSIQUE  → Gwen, tu l'as déjà forcément croisé, au moins une fois. Gwen, c'est la nana à la LONGUE, TRES TRES LONGUE chevelure BLEUE TURQUOISE, toujours habillée de COULEURS parce que vive la COLORFULLITUDE. C'est la gamine qui braille, qui te saute dessus, qui s'affale sur toi, toujours tout sourire. La nana aux joues roses, aux pomettes hautes, au teint de porcelaine, à la multitude de tâches de rousseurs qui parsème son petit nez en trompette lui donnant des allures de lutin et aux longs cils maquillés. Aux yeux assortis naturellement à ses cheveux teins -parce que non, des tifs bleus, c'est pas ce que j'appelle NATUREL-, d'un beau, non, magnifique bleu dégradé de l'outremer vers le turquoise. A tel point que la pupille se fond avec l'iris. Bizarrerie qui peut en troubler certain, surtout au vu de son comportement pour le moins puérile. Son sourire ne s'efface JAMAIS, son sourire NIAIS qui te fout du peps PARTOUT. Ses lèvres sont toujours maquillées, assez légèrement cependant; préférant du gloss aux couleurs pêche ou roses pâles aux rouges à lèvres rouges qu'elle qualifierait de vulgaire. Gwen, c'est la nana aux grands yeux plein d'insouciance, un air niais et ingénu. 1m67, 95 C, 56kg, svelte, jolie. Ouais, mai Gwen, C'EST UNE GAMINE.

Son style vestimentaire ? BONBON. Gwen, c'est un mélange de couleur, un arc-en-ciel, Gwen, c'est une sweet lolita, doux et acidulé, une excentrique qui s'assume parfaitement -encore faudrait-il qu'elle en connaisse la definition exacte. Gwen, elle est souvent habillée comme un bonbon, palette de couleurs bien garnie équippée de noeuds, de froufrous et paillettes partout; au nail art travaillé, bien manicurée, aux ongles de couleurs toutes différentes témoignant du nombre de vernis impressionnant qu'elle possède -surtout quand on se dit qu'elle a rarement deux fois le même. Elle a par contre une sainte horreur des couleurs fluos, qu'elle laisse aux pimbêches qui croient que recopier les pouffes des clips des tubs de l'été, ça vous rend stylée, ces filles qui veulent à tout prix être 'in'. Elle, elle est totalement exubérante, n'hésitant pas à venir en cours en bunny girl parce que écoute, c'est fun, et puis ça lui va bien; pouvant se trimballer en ville en costume de lapin rose et même aller à McDo en Dark Vador. Ouais, Gwen, C'EST UNE ORIGINALE. Gwen, tu peux la trouver ultra puérile un jour et puis ultra sexy le lendemain -sûr qu'habillée en maid de manga, c'est plutôt sexy. Cosplayeuse et Otaku à fond, elle ADORE venir cosplayée en cours, ou partout ailleurs, en fait. Et foutre la honte à sa jumelle, au passage.

CARACTÈRE  → Au début tu te dis : Gwen = gamine. C'est pas plus complqué que cela. Peut être pas. Elle a l'état émotionnel d'un enfant de six ans, quoi que pas totalement, mais presque. Elle ne sait quasiment pas être sérieuse et ne voit le mal NULLE PART; de même, elle accorde à une vitesse effrayante sa confiance au premier passant. Elle n'en est pas pour autant naïve et facilement manipulable; bien sûr, elle et NIAIIIIIIISE mais il ne faut JAMAIS la prendre à la légère. C'EST DANGEREUX. Déjà parce qu'elle n'est pas si conne et sait utiliser ses atouts (disons le, elle est canon, et vu sa niaiserie, on penserait pas qu'elle sache l'utiliser à des fins louches) et en suite et surtout parce qu'elle a sa soeur. Sa soeur qui sait aussi utiliser ses atouts. A Gwendolyn. VOILA. Disons le, la seule qui puisse en faire ABSOLUMENT TOUT ce qu'elle veut, c'est elle. "Tiiiient, s'il te plait, va montrer ton joliii décoleté à ce tyyyype" "D'accord !" elle y va tout sourir et se trémousse bien comme il faut /PAN/. BREF VOILA VOUS VOYEZ. Elle est naïve. Mais vous l'êtes encore plus qu'elle. Non pas qu'elle se méfie de vous, mais elle est ultra empathique et a tendance à comprendre ce que ressentent les gens facilement, mais pas que. Elle a aussi ce je ne sais quoi qui lui permet de sentir quand c'est louche, de sentir les choses. Comme un enfant. Sauf qu'un enfant ne les comprendrait pas, contrairement à elle. C'est cela, la différence entre un enfant et Gwen.

En suite, il faut le savoir, elle n'a absolument aucune gêne. Elle n'hésite pas à s'affaler sur vous quand elle en a envie, à passer en mode koala sans votre accord, et ce même en JUPE, et elle est SUPER capricieuse. Un véritable mioche. Et elle a la sainte horreur qu'on lui refuse quoi que ce soit. C'est. Interdit. Ou elle vous fait manger une chaise (a). Oui, elle crise assez facilement à la manière d'une enfant, et seule sa soeur sait la calmer (à l'aide d'une bonne claque). Par contre, ne vous méprenez pas; si VOUS vous la tapez, 1) vous aurez sa soeur sur le dos, 2) vous l'aurez elle sur le dos. A savoir ce qu'il y a de pire, une nana qui te fout son point dans ton nez ou une qui détruit à jamais ta vie et ta réputation qu'importe les moyens. Oui, Gwen, c'est ça. Elle peut se montrer vicieuse si vous vous en faites une ennemie. Ce qui, heureusement, est assez rare; quoi qu'il suffit de devenir ennemi avec sa soeur, ce qui est déjà plus.... PLUS SIMPLE. Mais sinon, j'vous jure, c'est un bisounours qui voit la vie en couleur.

Ouais. Justement. Elle ADORE utiliser les gens comme poupées géantes -à commencer par sa soeur, elle kiffe ça, la pomponner, l'habiller, cherchez pas-. Fuyez tous, elle arrive, elle va vous foutre des noeuds dans les ch'veux, vous maquiller, vous pomponner. Si vous êtes une fille. Si vous êtes un garçon. Il y a des chances qu'elle fasse la même. Mais vous comprenez pas, c'est FUN de travestir les gens !! Sinon, elle s'amuse à trouver un look qui te correspond mieux. Mais bon. Après, essayez pas de la draguer, il y a peu de chance que ça aboutisse. Non pas qu'elle est insensible aux charmes de quiconque -disons le, ce serait faux, et c'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle joue parfois les GROSSES NAIVES, parce que c'est plus simple de faire celle qui comprend pas-, mais elle a Tricia. Tricia qui te passe à tabac si t'essaye de toucher sa jumelle. Alors voilà. On drague pas Gwendolyn. Sinon c'est qu'on tient pas à la vie -et qu'accessoirement on a des tendances pédophiles.

Gwen, c'st une pile électrique -surprenant ?- à qui il a bien fallu trouver un moyen de se défouler. Alors, vous savez quoi ? Elle fait du cheerleading depuis ses 8 ans. Et du parkour depuis ses 13 ans. Oui, du parkour; le truc qu'on fait dans les banlieues, "l'art du déplacement". Crois pas, même en talons et en jupe avec des froufrous, elle te rattrape LARGE. Ca casse le mythe, hein ? Vous voyez Gwen en sweat avec des bas de survêt' ? On est persuadé que c'est la jumelle. Si on ne remarque pas son regard un peu trop vif, trop espiègle pour être celui de sa copie conforme. Et Tricia, aussi masculine est elle, ne peut pas faire ce que Gwen fait quand elle est lancée. Gwen, le parkour, elle kiffe ça, elle a l'impression que les lois de la physique n'ont aucune emprise sur elle. Mais avant d'en arriver là -à savoir qu'elle a encore du chemin à faire, mais c'est plutôt très pas mal très bien même-, elle s'en est mangé des murs, des gamelles. Elle en avait des pansements. Et quand elle arrive avec des béquilles, cherchez pas, c'est ça. Mais elle s'en fout, elle adore trop. Même si ça met son papounet mal à l'aise -oui, elle adore l'appeler comme ça. Et puis histoire d'achever un peu le pétage de mythe, Gwen, elle fait de l'orgue. OUAIS, DE L'ORGUE. Vas-y. Maintenant, rigole. Tu vois, Gwen, elle est pas si simple que ça, finalement.
FOOLS LEARN FROM EXPERIENCES WHILE WISES LEARN FROM HISTORY
THIS IS A STORY FULL OF HAPPINESS ▲

HISTOIRE  → Gwen regarda son carnet. Elle y avait noté assez rapidement ses horaires. Ils étaient chiants, ses horraires. Tout était chiant, ces derniers temps, en fait. Elle le déposa à côté d'elle avant de s'affaler de tout son long sur son lit. Non, aucune pudeur, robe ou pas. Et puis bon, c'était sa chambre, elle y faisait ce qu'elle voulait. Elle ferma les yeux, souffla. Depuis ce jour-là, elle n'avait franchement plus envie de sortir de chez elle. Elle regarda le mur adjacent au lit, là ou se trouvait toutes ses photos, de copines, de stars, mais aussi de sa petite famille. Là, une photo de Tricia et elle, avec Robert. Leur poisson rouge. Un sourire se dessina sur ses lèvres, se souvenant comme, sa soeur ete elles, avaient chialer comme des madeleines à sa mort. L'événement sans doute le plus tragique qu'elles vécurent ensemble. Cette pensée la fit éclater de rire, de ce rire cristallin et pure propre à celui d'un enfant. Le même rire que sa soeur, quoi qu'on aurait pu en penser. Elle se redressa, se releva et regarda ses photos, traces de son existence. Là, une photo des jumelles à 7 ans entourées des bras aimants de leurs tendres parents. Elle la décrocha avec tendresse. En fond, on voyait la lamborguini de leur papounet, comme elle adorait l'appeler. Ouais, une lamborguini. T'as pas rêver. Un sourire plein de malice se dessina sur ses lèvres. Ouais, elles n'avaient jamais manqué de rien. Elles vivaient dans un manoir, un truc de OUF, tu vois. Y avait plus de chambre et de place qu'il n'y avait de domestiques. Ca l'avait toujours amusé. Gwen aimait bien les grands espaces, surement pour cette raison, d'ailleurs. Ouais, c'était pas difficile à comprendre, hein, les jumelles venaient d'une famille de gros bourges de Houston.

Elle continua de regarder ses clichés. Là, une photo d'elle et de quelques copines. Là, un poster de son chanteur préféré dédicacé. Y en a qui ont de la chance, hein ? Pourtant cette simple signature est moins précieuse que les photos sur lesquelles elle partage la veudette avec les siens. Là, sa mère, avec son nouveau sac de chez Louis Vuitton, dont le simple prix causerait une crise cardiaque au moindre économe. Bah en même temps, ils ont les moyens. Nicole, la darone, adorait ça, parcourire la gallerie Lafayette et dénicher les trucs les plus chers qu'elle trouvait. Être à la pointe de la mode était son passe-temps, tout simplement. Harry, le paternel, ne savait dire non à ses fillettes et cédait à la quasi-totalité de leurs caprices. Il faut dire qu'il les aimaiit grave, ses gamines. Elle aurait pu parler pendant des heures de ses parents, qu'elle idolâtrait presque, eux qui les aiment tant, elle et sa soeur. Père PDG d'une multinationale importante, mère mannequin reconnu et d'une beauté tout simplement renversante. Comment dire à quel point leur vie était un idylle ?

Elle souffla, laissant là la contemplation de ses clichés. Elle retourna les talons et s'affala à nouveau sur son lit. Retour à la case départ. Elle gonfla les joues, boudeuse, fermant les yeux. Ouais, sa vie avait été la plus parfaite qu'il soit. Alors pourquoi avait-il fallu un "mais" ? Elle, elle aimait sa petite vie, dans les établissements les plus huppés de l'état, avec d'autres gros bourges. Il faut dire qu'elle adorait se fouttre de leur gueule. Ou plutôt, de leurs grands airs. Oh non, pas parce qu'elle trouvais ça ridicule, hein, plutôt parce qu'elle se sentait au dessus d'eux. Cette époque où elle n'était rien de plus qu'une sale gamine prétentieuse. Et puis elle avait évolué, avec sa soeur. Elle restait une enfant, alors que Tricia murissait. Tricia devenait plus masculine, plus affirmée, elle devenait plus fourbe. En fait, Gwen, elle a jamais beaucoup changé. Elle est devenue plus gentille, avec le temps, mais aussi meilleure manipulatrice. Elle ouvrit les yeux, contemplant le plafond. Elle avait fini par dépassé l'étape "sale mioche". Et il en avait fallu, des reproches de la part de Tricia, pour ça. Il n'y avait que cela qui marchait.

Et puis, vers ses 11 ans, elle avait découvert la passion des mangas, c'était devenue une veritable otaku. Jusqu'à ce moment, ses parents leur avait fait essayer plein de chose, et, comme il était coutume de le faire chez les familles aisées, elles furent obligé de trouver un instrument, en plus d'une activité sportive. Car c'est ainsi que ses parents concevaient la chose, la façon dont il fallait aménager sa vie. Et puis depuis la mort de leur poisson rouge, Gwen pleurait tout le temps et Tricia se renfermait sur elles même. Une activité leur ferait le plus grand bien. Elle essaya le violon. Une catastrophe. Ensuite, le piano. Elle accrocha bien, mais elle n'arrivait pas à totalement s'investir. Elle essaya aussi une multitude de sport et, étant à la limite de l'hyperactivité, elle finit par se décider pour le cheerleading. Elle adorait ça. Et puis, vers ses 10 ans, le coup de foudre. Ses parents n'étaient pas très pieux, alors ils n'allaient que très rarement à l'église, leurs filles étant cependant baptisées. Mais voilà, un jour, pour faire plaisir à la mamie, ils allèrent à la messe. Il y était joué de l'orgue. Ses yeux s'emplirent de merveilles et, en pleine messe, au moment le plus calme elle gueula "JE VEUX FAIRE CA !!!". Depuis, ils n'entrèrent plus dans une église. Et elle commença à jouer de l'orgue.

Le souvenir de cet événement la fit sourire. Sa vie était décidément passionante. C'est vrai, quelqu'un an plus tard, elle avait découvert le merveilleux univers des mangas, et s'était découvert une passion pour la mode lolita. Depuis, la quasi-totalité des dépenses effectuées pour la jeune fille se faisait dans cette garde-robe pour le moins conséquente. Et puis après ça, elle avait découvert un truc qui prouvait qu'elle n'était pas qu'une gamine, qu'elle n'était pas si simple : le parkour. Elle avait adoré, avait découvert ça à la télé. Sauf qu'elle vivait pas dans des banlieues. Bah, ça se règle rapidement. Il y avait pas très loin des endroits qui convenaient parfaitement. Ses parents l'engueulèrent, elle fut même un temps séparée de ses merveilleuses robes, mais ses parents ne savaient dire non trop longtemps et finirent par céder. Voilà pour la petite histoire sur ses quatre grandes passions. Et depuis, elle continuait de les exercer toutes quatre. Voilà.

A l'école ? Tout allait très bien. Gwen et Tricia étaient très bonnes à l'école et avaient de super notes, de quoi rendre fier leurs parents. Gwen se découvrait être une littéraire alors que sa soeur était d'avantage une scientifique. Elle aimaient bien échanger leur rôles des fois, n'étant pas dans la même classe -il fallait les séparer, logique, elles ne se seraient peut être pas mêlées aux autres sinon. Le paradis, aucun problè--...

Gwen fronça les sourcils. Ah. Si.

Tricia, elle était devenue plus violente, et elle tapait facilement, franchement. Gwen, elle, passait pour la petite fifille parfaite, et pourtant, si elles avaient été renvoyées -et ce fut la seule et unique fois- de leur collège, c'était bien sa faute à elle. Gamine, jalouse, possessive. Elles se ressemblaient tellement, sauf qu'une était plus mature que l'autre. Et plus d'un tournait autour de sa soeur -bon, autour d'elle aussi, mais ça on s'en fout, et puis avec la jumelle, ils osaient pas trop-. Et, justement, un d'entre eux fut "un peu trop" entreprenant. Un jour qu'il partit un peu plus tard que les autres, elle l'attendit. Gwen, je veux dire. Tu la sens, la scène avec la yandere, la grosse psychopathe qui a l'air toute mignone ? Il fut surpris de la voir. Mais, comme tous les autres, il ne se méfiait pas d'elle. Une gamine, toujours souriante qui aimait le monde avec des petits poneys et des noeuds, ça ne pouvait pas être bien dangereux. Sauf que la gamine en question, elle faisait du cheerleading depuis ses 8 ans. Et elle le mit K.O. avant qu'il ne s'en rende compte, lui faisant en suite avaler trois cartouches d'encres en entières. Le pauvre. Et pour ce fait, elles furent renvoyées. Toutes les deux.

A ses treize ans, comme dit plus haut, elle commença à faire du parkour. Quelques temps après, alors que ses parents avaient finalement cédé et que la vie semblait se profiler à merveille devant elles, Tricia fit une découverte qui les troubla tous les quatre. Elle découvrit son don, d'une façon assez comique et banale, d'ailleurs. Elle pouvait changer de sexe. La vie de Gwendolyn bascula. Très vite, sa moitié reçu une lettre, l'invitant à entrer à Ocean. Elle avait pas le droit. Elle avait pas le droit de la laisser seule. Gwen, elle peut tout simplement pas vivre sans sa soeur. Elle aurait été prête à la séquestrer pour pas la perdre, si elle même n'avait pas refusé de s'y rendre. Elles s'étaient mutuellement indispensables. Et c'était comme ça.

Gwen sourit piteusement. Bah. Elle s'en foutait. C'était SA soeur. La fourmis n'est pas prêteuse comme on dit. Et puis bon. Tout avait fini par s'arranger. Comme toujours.

Tricia, elle était canon, tout comme Gwen, hein, logique. Deux belles brunes aux yeux d'un bleu extraordinairement beau, héritage de leur mère d'une beauté rare -mannequin, plz, logique yeah-, plutôt bien golées en plus, bien que cela ne se voyait peu autant chez l'une que chez l'autre -quoi que chez Gwen, il y avait quand même des décolletés. Et l'année de ses 14 ans, une bande de type, à l'air louche et chez qui elle avait vraisemblablement cherché la merde -c'est à dire qu'elle n'avait pas bêtement baissé les yeux, ce qu'ils attendaient d'autrui- lui tombèrent dessus. Bien sûr, Gwen, elle sait pas se battre, elle fasait certes du parkour mais ce seulement depuis un an et puis ça ne l'aiderait pas à taper fort. Pourtant, il s'agissait de sa soeur, alors elle se mêla à la partie, et ce aussi pacifiste était-elle. Elle s'en prit quelques unes, m'enfin. Eux, ils voulaient se la faire, sa soeur, tu vois ? Un viol en réunion, ouais. Et puis la deuxième c'était pointé, alors pour eux, c'était encore mieux. Sauf que pour vous, mes bouchons, se fut un peu mort. Parce que, on peut lui en faire du mal, à elle, elle bronchera pas. Faites-en a sa soeur et vous êtes dans la merde. C'est pas plus compliqué que cela. Et Gwen, elle découvrit qu'elle était comme sa jumelle, qu'elle aussi avait un 'don'. Comment ? Elle les fit tous voler.

Ils avaient réussi à maîtriser Tricia, et Gwen était terrorisée -pour elle, si si-. Sa vision se brouilla, empli de larmes. Et elle gueula quelque chose comme "ALLEZ- VOUS EN, LACHEZ LA !!". Résultat ? Il volèrent tous très très loin. Tous. Jor, ils étaient un truc comme cinq. Sur le moment, elle comprit pas trop. Elle regarda la grosse brute qui était sur le point de déchirer les vêtements de sa jumelle, et elle eut l'ardent désir de le soulever du sol, de le faire littéralement tourner avant de le propulser plus loin. Ce qui arriva. Elle en tomba littéralement sur le cul. Il n'y avait, à son esprit, aucun doute. C'était elle qui avait fait ça. Tricia aussi comprit instantannément -cela avait toujours été ainsi, entre elles, elles se comprenaient sans le moindre mal. Et on en arrivait à...Maintenant.

Gwen se redressa, regarda sa chambre d'un oeil vitreux, absent. Et c'est ce qu'elle était : absente. Elle avait, à son tour, reçu sa lettre. Alors, elles avaient accepté toutes deux de s'y rendre. C'était extraordinaire que des jumelles se découvrent toute deux un don -différent qui puis est. Afin de marquer ce nouveau départ, et surtout parce qu'elles s'étaient payé un gros trip, elles décidèrent de se teindre toutes deux les cheveux en bleu. TURQUOISE. Ainsi, elles pourraient continuer d'échanger leur rôle, et puis, écoute, c'est fun.

Elle souffla. Elle devait finir ses bagages. Elle avait 14 ans. Elle n'avait, depuis ce jour, plus eut envie de se pointer en cours. Et c'était tant mieux, car elle irait... Ailleurs, à présent. Et tout irait mieux.

N'est-ce pas ?

_______________

"OH OH OH !" Un rire cristallin éclata dans le mcdo. Elles étaient là pour les vacances, avant la prochaine rentrée. A Ocean ? Tout se passait super bien. Le voyage en bateau pour y aller ? Sans encombre, dans les temps, tout va bien. Et là ? Gwen jouait les idiotes, déguisée en père noël (si si). Sa soeur souffla, exaspérée. Bah, allez, tout le monde le sait que tu la surkiffes ta soeur. Ta soeur ainée dont on jurerait qu'elle est ta cadette. Maintenant, elles ont toutes deux 16 ans et elles se préparent pour une autre année ! Peut être ont-elles retrouvé ce bonheur calme qu'elles avaient jadis ? En tout cas, elles continuent d'exercer leur passion, et elles sont très très heureuse, nah. Gwen s'est épanouie, joue toujours les cruches, et personne n'a encore retenu la leçon visiblement -c'est à dire qu'il vaudrait mieux s'en méfier un minimum. La vie est belle, que dire de plus ? ♪
Derrière l'écran.
Saluuuut je m'appelle Audrey et j'ai 17 ans yeah ! J'ai connu le forum grâce à LISOUNETTE TRALALA et je trouve qu'il est COOL ET AWESOME EVIDEMMEEENT.


WE'RE BUILDING IT UP TO BREAK IT BACK DOWN WE CAN'T WAIT TO BURN IT TO THE GROUND
(c) MEI sur APPLE SPRING
avatar
InvitéInvité
MessageSujet: Re: LIFE IS COLORFUUULL. Lun 11 Nov - 19:21

OMG. Je suis juste AMOUREUSE de Gwen' un truc de fou xD
Bref, tout est parfait, rien à redire ♥


Bienvenue sur Ocean!
Hello Invité ♥ !
J'ai l'honneur de t'annoncer que tu es désormais validé, tu peux donc enfin commencer à RP! Je t'invite à aller recenser ton avatar, recenser ton pouvoir, recenser ta couleur de dialogue, demander ta chambre (ou ton appartement si tu es un adulte), rencenser ton poste si tu es un employé de l'école.
Nous te souhaitons encore une fois la bienvenue sur Ocean, et bon rp parmi nous! ♥

LIFE IS COLORFUUULL.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» — bring me to life
» Life in UCLA
» 06. My life would suck without you (part II)
» 01. life is beautiful ? …Maybe ! Pv. Finn
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: △ pour commencer... :: Présentations :: Fiches validées-